Après l'effort le réconfort, enfin, avec eux c'est pas gagné ! feat Sariel & Charles

 :: Exponentia :: Ville :: Zone neutre :: Commerces :: Boutique d'apothicaires d'Eléanora & Démétri Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 13 Déc - 20:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Après l'effort le réconfort, enfin, avec eux c'est pas gagné ! × feat Sariel & Charles
C’est au bord de l’évanouissement qu’une demoiselle aux cheveux de feux recouverts de terre et de sang quitta enfin l’Eglise après de longues heures d’un travail acharné à essayer de sauver des vies. Après s’être assuré qu’Arsaell avait repris connaissance et allait mieux, Démétri lui avait expressément ordonné de rentrer à la boutique pour se soigner et se reposer. Il lui avait aussi imposé de rester à la boutique jusqu’à ce que la situation se calme. Elle n’avait d’abord pas été d’accord et avait exprimé son mécontentement, puis la jeune femme avait compris, Démétri cherchait juste à la protéger en la mettant à l’écart. Dans le magasin, elle serait en sécurité et pourrait quand même soigner les gens pouvant se déplacer.

La ville avait enfin été sécurisée de longues heures après l’explosion et elle pouvait voir en remontant lentement la rue principale, les dégâts. Des personnes, par dizaines recherchant leurs proches, espérant un miracle qui n’arriverait surement pas aujourd’hui et qui les détruirait à jamais. Eléanora le savait mais parmi tout le monde sur la place au moment crucial, peut en était sortit indemne. Des gens accouraient  dans le sens contraire à la jeune femme, maintenant qu’une entrée avait été faite parmi les décombres tout le monde s’agglutinait pour espérer faire quelque chose. Remontant la masse humaine qui se formait, elle se faisait bousculer de part et d’autre. Et c’est s’en même s’en rendre compte que la demoiselle aux cheveux de feu se retrouva devant la boutique et l’appartement de Démetri.

Déverrouillant la porte avec lenteur, Eléanora entra en silence dans la si accueillante boutique qui à cet instant lui paraissait trop silencieuse. Puis alors qu’elle fermait la porte, la jeune femme craqua, elle n’avait que dix-neuf ans bon sang ! Ses jambes se mirent à flageoler et ses genoux heurtèrent violemment le sol et les larmes se remirent à couler. Elle resta ainsi, un long moment à déverser sa rage, sa frustration et sa tristesse et se n’est que quand elle senti un liquide lui couler le long de la tempe  que ses larmes s’arrêtèrent et qu’elle décida de se soigner la tête avant d’ouvrir la boutique. Après un rapide check-up, deux potions et un pansement la jeune femme se dit qu’elle était plutôt chanceuse, une entorse, une cote déplacée et une cassée ainsi qu’une coupure à la tête et une au bras, cela aurait pu être pire.

C’est ainsi alors que le soleil commençait lentement à descendre qu’elle ouvrit en grand les portes de la boutique, faisant ainsi bien comprendre à tous que si besoin était il y avait. Se claquant mentalement elle se mit au travaille malgré la fatigue qui la tiraillait. Après avoir ravitaillé tout le magasin en potion, elle se mit à en faire trois des plus basiques et importantes. Entre chaque personne qui arrivait pour se faire soigner. Après deux heures ou plus même de passage de gens plus ou moins blessés, une accalmie arriva permettant à Eléanora  de finir ses potions. Une fois cela fait elle posa sa trousse de soins et décida d’enfin se faire un pansement à l’abdomen pour maintenir ses cotes, qu’elles ne lui fassent plus mal en bougeant. Alors qu’elle finissait de bander son abdomen, elle remit son haut et passa à l’entaille au bras. Après avoir enlevé les bouts de verres logés dedans elle commença à suturer, en grimaçant.

Alors qu’elle enfonçait l’aiguille dans sa peau, elle devait l’avouer à la barbare, le carillon de la porte retentit. « Je finis cela et je suis à vous tout de suite, vos blessures sont elle grave ? ». La jeune femme releva la tête pour constater l’étendu du carnage de ses nouveaux patients. Elle vit alors deux uniformes normalement blancs comme neiges, couvert de terre et de boue. Elle continua à regarder avant de légèrement rougir. Devant elle se trouvait certes Sariel mais Charles le lieutenant de la forêt. Elle sourit légèrement contente de voir qu’ils étaient en vie. « Je suppose que c’est ma soeu.. Adria qui vous envoie ? Je m’occupe de vous tout de suite ». Leur expliqua t’elle avant d’une nouvelle fois enfoncer l’aiguille et le fil dans son bras et de finir par un nœud. Un bandage plus tard, elle se releva en grimaçant et se tourna vers eux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
❝Princess of White heart
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 30/05/2016
Localisation : In wonderland~~
Voir le profil de l'utilisateur


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"To protect you, I’m willing to take up a weapon, even if it means sacrificing someone!"
~Princesse de Charles ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Déc - 3:01

❝ I'm fine. ❞
- Eléanora & Sariel -
J'ai rien à prouver, je suis juste comme ça. Je veux pas que tu t'inquiètes pour moi ; tout ça n'est que superficiel, ça cicatrisera. Mais on sait que, la blessure sera plus profonde qu'une égratignure.
 Il a fait le tour des quartiers, malgré son sang teintant son costume blanc. Charles est amoché, tout comme son camarade Sariel, ils sont déchirés par les événements, le calme retombe sur la place, les Chasseurs sont partit, il n'y a plus de combats. Il n'y a que les pleurs et les cris, les gens qui s'entraident pour dégager ce qui reste de leurs commerces, d'autres qui ramassent les corps sans vies. Il regarde un instant le groupe qui ressort un corps des débris. Combien y'en a-t-il ? Peut-être de trop pour commencer à y réfléchir. Il soupire. Il a quelque chose à faire avant de rentrer à l'église.

Il prend la direction de la fleuristerie, là où le corps de la petite fille est resté, allongée, comme si elle dormait. « Sariel, cela te dérange si on l'emmène ? », il attend la réponse de son camarade puis prend la petite fille dans ses bras. Il pose son regard sur elle, les émotions se lisant dans le fond de son iris grise. Lui qui n'était pas du genre à exprimer quelque chose de semblable, le voilà à serrer une petite fille dans ses bras, sans l'avoir connue, sans connaître son nom. Tout se déchaîne, de la tristesse à la colère. Mais surtout tout un flot qui menace de sortir, se déversant comme un torrent sur ses joues. Alors il ravale ses larmes et droit devant lui, il avance. Il marche ainsi jusque l'église, pénètre les lieux et ceux qui par curiosité, se tournent vers lui l'observent.

Le grand prêtre est là, il se tient comme à son habitude, tout en haut des marches de marbre blanc, son visage camouflé par la lumière, mais il n'observe pas, il soigne avec les autres ceux qui sont blessés. Il sent alors sont regard se poser sur lui et Sariel, le forçant à relever la tête vers lui. Charles baisse à nouveau la tête. Il se sent impuissant, il se sent inutile. Le prêtre vient chercher l'enfant, la prenant dans ses bras, l'emportant vers une femme aux même traits. Elle pleure toutes les larmes de son corps, la poussière tapissant son visage égratigné. Dévastée, elle prend sa fille contre elle, pleurant en silence le corps sans vie de son enfant. Ça fait mal.

Ça fait mal. Ça brûle en lui, ça le terrasse comme un coup de poing au visage. Il ravale encore une fois ses larmes. Il tourne le dos à la scène, il ne veut pas rester là, il veut souffler, il veut pleurer. Et puis, au moment de sortir, ils se font interceptés par Adria, qui leur ordonne d'aller se faire soigner chez Eléanora. Il tire la tronche. Il n'a pas besoin de se faire soigner, mais il a besoin de savoir si elle va bien. Si elle n'a rien. Il soupire et il accepte.

Ils se rendent alors jusque là, poussant la porte, passant sa tête dans l’entrebâillement. Il passe, entre et marche jusqu'au comptoir. Évidemment qu'il a mal partout, il n'a pas envie de dire que ça fait mal, que ses blessures sont assez conséquentes, vu la balle qu'il s'est pris dans le bras, au niveau de l'épaule. Enfin, les éclats de cette balle, qui a explosée au visage du blanc. Au moins, elle va bien, son regard insiste sur elle, la douleur s'échappe, s'efface et plus rien autour ne semble compter. Le temps s'est distordu un instant alors que ses yeux gris se sont poser sur la demoiselle ; il semble un peu stupide, la bouche entre-ouverte, comme un poisson, pour secouer la tête. « Non ça va. », il la laisse parler puis renchaîne, « On ne peut rien te cacher. »

Il la voit se relever et se tourner vers eux, elle grimace un instant, ce qui le fait froncer les sourcils. « C'est plutôt à toi qu'il faut demander si ça va. On ne voudrait pas t'imposer notre présence si tu veux rester au calme sans bouger... Pour... Récupérer. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

❝Le sourd avant l'heure
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 25/02/2015
Localisation : Où veux-tu que je sois ?
Voir le profil de l'utilisateur


❝i can show you the true light.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

The White Team!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Mar - 17:15
Bonjour petit membre
Ce RP est-il toujours d'actualité ?
❝ I talk to God
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 15/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur http://exponentia.forumactif.org



Je suis le messager, la colombe
Revenir en haut Aller en bas
Mar 7 Mar - 17:28
Normalement oui il l'est ♥♥
❝Princess of White heart
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 30/05/2016
Localisation : In wonderland~~
Voir le profil de l'utilisateur


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"To protect you, I’m willing to take up a weapon, even if it means sacrificing someone!"
~Princesse de Charles ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Exponentia :: Ville :: Zone neutre :: Commerces :: Boutique d'apothicaires d'Eléanora & Démétri-